Au Moyen-Age, les tapisseries sont des éléments de décor mobiles, également destinées à protéger du froid dans les demeures seigneuriales. Ce fragment de tapisserie constitue un exemplaire significatif. Les motifs végétaux (fleurettes bleues, rouges et dorées) s’épanouissent le long de la tenture à la manière d’une plante grimpante.

Ce décor aux « mille fleurs » est caractéristique de l’art des liciers au XVe siècle et n’est pas sans rappeler la tenture de La Dame à la Licorne conservée au musée de Cluny – musée national du Moyen Âge. Le bestiaire représenté (lièvre, cerf, blaireau, renard, perdreaux) est inspiré des modèles diffusés par la gravure allemande du XVIe siècle.