Méléagre et Atalante, personnages légendaires des Métamorphoses d’Ovide (Ier siècle avant J.-C.) composent la scène principale de ces deux panneaux décoratifs. Le jeune chasseur offre à sa bien-aimée – accompagnée d’une suivante – la hure (tête) du monstrueux sanglier Calydon. La dépouille de l’animal servi gît à ses pieds. Deux chiens accompagnent la princesse.

Les héros s’insèrent dans de riches entrelacs végétaux (fleurs, feuilles et fruits) et sont couronnés par un amour et un oiseau. L’activité cynégétique se confond ici avec une scène amoureuse. Le cuir gaufré et peint est une technique dans laquelle excellent les artisans espagnols et hollandais au XVIIe siècle.