Échassier originaire d’Afrique, l’ibis apparaît de façon récurrente dans l’art égyptien. Symbole de Thot – dieu des scribes – cet animal est associé à certaines disciplines : l’écriture, la médecine, les mathématiques ou encore l’astronomie. Vivant au bord du Nil, il constitue un élément du paysage égyptien. Sculpté au IVe siècle avant J.-C.,

ce précieux reliquaire date de l’époque saïte. Il a probablement été découvert à Tonna el Gebel, site archéologique du centre de l’Egypte, ancienne nécropole dédiée à la divinité Thot.