PERFORMANCES

HISTOIRES DE GLACE

MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018, À 19H30

Quatre artistes nominés lors des précédentes éditions du Prix COAL livrent des performances liées aux nouveaux imaginaires de la fonte des glaces. Partant de l’histoire d’une vague de froid qui figeait l’Europe il y a 11 500 ans, Le Cri de l’Eophone d’Anais Tondeur présente les résultats d’une expédition fictive révélant le rôle des circulations océanique dans l’équilibre du climat. Projetés en 2050, Stéfane Perraud et Aram Kebabdjian rendent, avec Soleil noir, un hommage fragile à l’utopique programme « Saturne » initié au début du xxie siècle qui entendait stopper l’avancée des zones sèches et le recul des zones froides à la surface du globe grâce à l’implantation massive de machines à glace solaires. 

Anna Katharina Scheidegger nous offre sa vision d’un monde fragile et d’une nature endolorie à travers une performance sur la glace mêlant à la fois une approche ethnologique, environnementale et psychanalytique.

Performances d’Anais Tondeur, Stéfane Perraud et Aram Kebabdjian, et Anna-Katharina Scheidegger.

Le critique et essayiste Pieter Van Bogaert conclura la soirée en partageant sa propre expérience des pratiques artistiques engagées à l’occasion de la sortie du livre « Grand Tour 2020 meetings across Europe on art and ecology » publié par le réseau Européen Imagine2020 art et changement climatique et dont COAL est le représentant français. Une signature se déroulera dans le prolongement de la soirée.

 

© Anna Katharina Scheidegger
PARTAGER