Manufacture de Lunéville

TERRINE EN FORME DE HURE DE SANGLIER


TERRINE EN FORME DE HURE DE SANGLIER

Durant le Moyen-Age et la Renaissance, les dépouilles entières des animaux chassés ornent les tables d’apparat. Au XVIIIe siècle, la mode des ragoûts et des pâtés – préparés à partir de morceaux de viandes et de légumes – met un terme à cette pratique. Les terrines zoomorphes apparaissent lors des banquets. Ces contenants munis d’un large couvercle sont destinés à préserver la chaleur du plat tout en rappelant la forme originale du mets dégusté. Créées par la manufacture de Meissen (Allemagne), les terrines zoomorphes sont reprises par la manufacture de Hoechst (près de Francfort). Les manufactures de Strasbourg et Lunéville (Lorraine) s’en font par la suite une spécialité. Les modèles ont également été diffusés en Orient par la Compagnie des Indes. Cela explique que certaines terrines aient été adaptées à l’esthétique chinoise.
Le musée de la Chasse et de la Nature possède une importante collection de terrines en forme de hures de sanglier européennes et chinoises.

A propos

Terrine en forme de hure de sanglier - Manufacture de Lunéville - XVIIIe siècle - France - Faïence - 26.5 x 30 x 22 cm - Inv. 005 99

Partager

L’actualité du Musée



 
close-link