FESTIVAL LES TRAVERSÉES DU MARAIS

SOIR ORAGEUX, LES GENS PASSENT

DIMANCHE 10 SEPTEMBRE 2017, de 18h à 22h, en continu

SOIR ORAGEUX, LES GENS PASSENT

© Michael Hart

Réservation

Entrée libre dans la limite des
places disponibles.

 

Du 8 au 10 septembre 2017, le Réseau Marais Culture + présente le Festival Les traversées du Marais
#TraverseesMarais

 

 

 

 

 

SOIR ORAGEUX LES GENS PASSENT

Marlène Saldana & Jonathan Drillet  (The United Patriotic Squadrons of Blessed Diana)

Quand Ulysse a finalement retrouvé Pénélope, il avait achevé ses travaux, elle avait achevé sa toile, et l’ennui des vieux jours les guettait. Pénélope n’était pas très en forme, Ulysse n’avait pas totalement recouvré ses esprits depuis les ravages cérébraux causés par le chant des sirènes : il fallait faire quelque chose. Les fils d’Autolycos, qui avaient une formation en art-thérapie, leur proposèrent de transmettre leur expérience par l’art : désormais ils tiendraient salon tous les dimanches soirs, Pénélope se lancerait dans le body art et la danse contact, Ulysse dans la lecture-conférence expérimentale, et les fils d’Autolycos dans la chanson de gestes « revisitée ».

Pour accueillir du public, il leur fallait un lieu : Autolycos, qui était un grand chasseur, connaissait bien le directeur du musée de la Chasse et de la Nature, où quelques-unes des bêtes tuées par Ulysse étaient d’ailleurs exposées. Leur premier salon du dimanche, intitulé pour l’occasion « SOIR ORAGEUX LES GENS PASSENT » se tiendrait donc au 62 rue des Archives, à Paris. En mémoire de leur dernière traque de gibier, au cours de laquelle Ulysse avait été frappé au genou par un sanglier, ils convinrent de se situer au croisement de l’art cynégétique et du spectacle vivant, et ils se lancèrent dans une réflexion sur l’extinction des espèces. Pénélope proposait de réactiver une performance de Joseph Beuys expliquant des tableaux à un lièvre mort, tandis qu’Ulysse évoquait plutôt une lecture intégrale de Raboliot de Maurice Genevoix par Dick Rivers. Les fils d’Autolycos, quant à eux, avaient toujours considéré que “rien ne vaut un bon vieux Homère modernisé de derrière les fagots”.

Finiront-ils par opter pour un ballet oriental sur le thème de la sirène ou pour une sculpture sociale d’anticipation sur la disparition des abeilles?

 

Production: The Upsbd  /  www.theupsbd.tumblr.com

Avec:
Pénélope (lièvre mort): Marlène Saldana
Ulysse (Joseph Beuys): Jonathan Drillet
Fils d’Autolycos 1 (Jean-Vincent Placé): Erwan Ha-Kyoon Larcher
Fils d’Autolycos 2 (apiculteur): Jean-Philippe Valour
Fils d’Autolycos 3 (Circé, sirène, Poséidon, les morts, les mangeurs de lotus): Jean-Biche
Fils d’Autolycos 4 (chasseur): Alexandre Maillard
Fils d’Autolycos 5 (sirène): Matthieu Barbin

Maquillage, coiffure: Sébastien Poirier

Partager


 
close-link