Albrecht DÜRER

SAINT EUSTACHE


SAINT EUSTACHE

Cette gravure s’inspire d’un récit issu de la Légende dorée de Jacques de Voragine (XIIIe siècle) : général romain amateur de chasse, Placidus se convertit au christianisme et prend le nom d’Eustache après avoir vu apparaître une croix entre les bois d’un cerf. Dürer représente le chasseur agenouillé et écartant les mains en signe de dévotion ; face à lui se profile le cerf entre les arbres. A l’arrière-plan, un bourg fortifié médiéval situé au sommet d’un mont escarpé symbolise l’exigence de l’idéal chrétien. Maître de la Renaissance nordique, Albrecht Dürer excelle dans le domaine de la gravure. Il aborde des thèmes variés : scènes religieuses, mythologiques et profanes, portraits, académies, paysages, animaux, végétaux, dessins d’architecture… A la tête d’un atelier prolifique, il participe à l’essor de la gravure qui accède au début du XVIe siècle au statut d’œuvre d’art. Ses images imprimées sont largement diffusées et contribuent à son succès. Ce Saint Eustachede très grandes dimensions témoigne de la perfection technique atteinte par Dürer dans le maniement du burin. Il est caractéristique de son travail réaliste et précis qui réserve une place de choix à l’étude attentive de la nature.

A propos

Saint Eustache - Albrecht DÜRER (1471-1528) - Allemagne, début du XVIe siècle- Gravure sur cuivre taillée au burin, 37,5 x 25,8 cm - Inv. 61 455

Partager

L’actualité du Musée



 
close-link