Jean-Baptiste Claude ODIOT, Charles-Nicolas ODIOT et Antoine Sébastien DURANT

POT À OILLE


POT À OILLE

Le pot à oille est à la fois un récipient – destiné à contenir les viandes en sauce – et un élément affecté au décor de la table. Cet exemplaire est particulièrement remarquable pour la qualité de son décor et le prestige de sa provenance. L’objet est composite : le couvercle date du XVIIIe siècle (il a été livré par Durant pour le duc de Penthièvre) ; le contenant et sa doublure ont été réalisés par la maison Odiot au XIXe siècle pour Louis-Philippe (1773-1850). Le pot à oille est un élément d’un vaste service orfévré réalisé aux XVIIIe et XIXe siècles par les plus grands orfèvres de la période (Edme-Pierre Blazac, Thomas Germain et Antoine-Sébastien Durand, Jean-Baptiste Claude Odiot et Charles-Nicolas Odiot) pour les princes de Bourbon-Penthièvre et d’Orléans. Le récipient repose sur quatre pieds en forme de branches de céleri dont les feuilles couvrent les côtés et donnent naissance aux anses. La bordure est soulignée par une frise d’oves et de motifs feuillagés. Le couvercle (la cloche) est caractéristique de l’orfèvrerie rocaille et remarquable par l’exubérance du décor « au naturel » (navet, perdrix, feuillage). Il est également orné de trophées aux attributs cynégétiques (carnier, poire à poudre, dague). Sur le couvercle et le récipient figurent respectivement les armes Penthièvre et Orléans d’où le service tire son nom. Cette pièce est déposée par le musée de la Chasse et de la Nature au département des Objets d’art du musée du Louvre.

A propos

Pot à oille - Jean-Baptiste Claude ODIOT (1763-1850),Charles-Nicolas ODIOT (1789-1869) et Antoine Sébastien DURANT (1712-1787) - France, XVIIIe-XIXe siècles - Argent fondu et ciselé, 32 x 36 cm - Inv. 75 7 1 à 4

Partager

L’actualité du Musée



 
close-link