LE MIRACLE DE SAINT HUBERT


LE MIRACLE DE SAINT HUBERT

Au Moyen-Age, lors d’une chasse menée un Vendredi Saint, Hubert, un jeune aristocrate, poursuit un cerf sans parvenir à l’attraper. Au moment où l’animal se retourne, épuisé, le chasseur constate avec stupéfaction que les bois de l’animal sont ornés d’une croix. A cet instant, une voix s’élève et déclare au chasseur : « Chasser un jour pareil ? Pourquoi ne vas-tu pas prier ? ». Dès lors, Hubert se convertit au christianisme et choisit de consacrer sa vie à Dieu. Il devient saint patron des chasseurs. Il est également invoqué contre la rage. Cet épisode hagiographique inspire l’auteur (resté anonyme) de cette sculpture réalisée à Troyes vers 1500. La statue témoigne de l’essor de l’école de sculpture qui se développe dans cette ville à la suite de sa destruction par un incendie, en 1524.

A propos

Le miracle de Saint Hubert - France, vers 1500 - Pierre polychrome, 62 x 46 x 22 cm - Inv. 005 88

Partager

L’actualité du Musée



 
close-link