Joan FONTCUBERTA

LA LICORNE


LA LICORNE

Le cabinet dédié à la licorne a été conçu à la manière d’un cabinet de curiosités où dialoguent des objets anciens et des œuvres contemporaines. Cet animal légendaire, comparable à un cheval blanc orné d’une corne unique, est une importante source d’inspiration pour les artistes. Son caractère mythologique autorise le développement d’un univers où le vrai et le faux sont étroitement mêlés. L’artiste espagnol Juan Fontcuberta questionne le réel par la photographie, en remettant ainsi en cause la nature documentaire de ce médium. A partir de quatre articles de journaux s’intégrant dans les revues France-Soir, Le Figaro, Paris Matchet Science et Vie datant de 1954, il retrace la rencontre imaginaire entre un berger et une licorne. Une photographie de l’animal et celle de son crâne illustrent son récit de manière scientifique. Le photomontage s’insère dans Fauna, série qui prétend inventorier les êtres monstrueux découverts par l’artiste. La licorne rejoint son bestiaire chimérique. Il réunit notamment des éléphants volants et des babouins tirant à l’arc. Les coupures de journaux plongent le visiteur dans un sentiment de doute : tout comme le dahu qui peuplerait nos montagnes, la licorne est-elle réellement une espèce illusoire ?

A propos

La Licorne - Joan FONTCUBERTA (né en 1955) -Espagne, 2006 - Papier - Inv. 006 147

Partager

L’actualité du Musée



 
close-link