Gyula HALÁSZ, dit Brassaï

EQUIPAGE DE LA DUCHESSE D’UZÈS


EQUIPAGE DE LA DUCHESSE D’UZÈS

La photographie de vènerie procède presque toujours d’une pratique amateur. Au XXe siècle, deux grands photographes se sont intéressés à ce sujet. En 1938, Felix H. Man (1893-1985) a consacré une rare série à la vénerie britannique. En 1935, Gyula Halàsz dit Brassaï (1899 – 1984) réalise ce cliché montrant un piqueur tenant quatre chevaux grâce à leurs longes. L’homme, vu de profil, porte l’habit des piqueurs : sombre redingote, pantalon, bottes et toque. A sa ceinture pendent un fouet et une dague, tandis que sur son épaule repose une trompe. La photographie a été prise en forêt de Rambouillet lors d’une chasse du rallye Bonnelles, équipage fondé par le duc d’Uzès, en 1872. Né en Transylvanie, Brassaï s’installe à Paris en 1924 après des études à l’Académie des Beaux-arts de Budapest puis de Berlin-Charlottenburg. D’abord journaliste, il commence à utiliser le medium photographique au printemps 1930 : « C’est pour saisir la beauté des rues, des jardins, dans la pluie et le brouillard, c’est pour saisir la nuit de Paris que je suis devenu photographe ».

A propos

Equipage de la duchesse d’Uzès - Gyula HALÁSZ, dit Brassaï (1899-1984) - France, vers 1935 - Tirage en noir et blanc, 23,5 x 17,5 cm - Inv. 006 163

Partager

L’actualité du Musée



 
close-link