Explorer des formes de sensibilité au vivant

ENTRE PRATIQUES DE TERRAIN ET PEINTURE DE PAYSAGE

VENDREDI 12 OCTOBRE 2018, À 19H30


ENTRE PRATIQUES DE TERRAIN ET PEINTURE DE PAYSAGE

© Le cœur des Andes Frederic Edwin Church, 1859

Entrée libre dans la limite des places disponibles, sans réservation.

Ouverture de l’auditorium à 19h le soir de l’événement. La manifestation débute à 19h30. Les nocturnes sont suivies d’un verre amical autour des intervenants.

Une soirée proposée par la Revue Billebaude et les Carnets du paysage.

Croisant philosophie, récits d’expérience de pistage sur le terrain et analyse de peintures de paysage, Baptiste Morizot et Estelle Zhong Mengual proposent d’enquêter sur nos formes de sensibilité au monde vivant : à quoi prêtons-nous volontiers attention dans la nature ? Et que manquons-nous de voir, que négligeons-nous ? Qu’est-ce que cela dit de notre rapport au paysage, de nos relations au vivant ? Il s’agit de comprendre la manière dont notre régime d’attention spontanée au vivant s’est construit, afin d’imaginer des manières de l’enrichir en contexte de crise écologique.

Cette soirée vous est proposée dans le cadre de l’événement des 20 ans de la revue Les Carnets du paysage.

Partager


 
close-link