Pierre-Paul RUBENS - Jan I BRUEGHEL

DIANE ET SES NYMPHES S’APPRÊTANT À PARTIR POUR LA CHASSE


DIANE ET SES NYMPHES S’APPRÊTANT À PARTIR POUR LA CHASSE

Ces deux tableaux ont été peints par Rubens pour les figures, et Brueghel de Velours pour le paysage et les animaux. Ils constituent de rares petits formats dans l’œuvre du grand maître flamand.
La meute de l’archiduchesse Isabelle d’Autriche, régente des Pays-Bas, a servi de modèle pour peindre celle qui accompagne Diane. Certains chiens portent une jaque, sorte de manteau rembourré, destiné à les protéger des crocs des loups ou des défenses des sangliers. Ce détail, au même titre que le caractère hétéroclite d’une meute composée de molosses et de grands lévriers, suggère que ces tableaux se situent dans le contexte d’une chasse aux toiles. Ces techniques consistent à affronter un gibier captif dans une enceinte où on l’a rabattu avec l’aide de puissants chiens de force. Ces techniques cynégétiques sont les plus appréciées des cours européennes à l’époque moderne.

A propos

Diane et ses nymphes s’apprêtant à partir pour la chasse et Le Repos de Diane et de ses nymphes - Pierre-Paul RUBENS (1577-1640) et Jan I BRUEGHEL (1568-1625) - Flandres, vers 1623-1624 - Huile sur bois, 57 x 98 cm et 61 x 98 cm - Inv. 68 3 1 et 68 3 2

Partager

L’actualité du Musée



 
close-link