COUPE


COUPE

Dépôt du musée du Louvre, cette coupe grecque témoigne de l’importance de la chasse au sanglier durant l’Antiquité. Parmi les animaux les plus redoutés, avec le lion, le sanglier est apprécié pour sa chair. Sa chasse à l’épieu est pratiquée par l’aristocratie grecque. Les Métamorphoses d’Ovide (épisode du sanglier de Calydon) ou Les Douze travaux d’Hercule en témoignent. Datée de 420 avant J.-C, la coupe en argile a été réalisée par un artiste aujourd’hui désigné comme « le peintre de Londres ». Découverte en Etrurie (actuelle Toscane), cette céramique à figures rouges est caractéristique de l’époque classique. Le décor représente deux cavaliers, armés d’un épieu, affrontant chacun un sanglier.

A propos

Coupe - Grèce, 420 avant Jésus-Christ - Argile, 9 x 27,9 x 21,9 cm - Inv. G 623 ou CP 998

Partager

L’actualité du Musée



 
close-link