Philip GALLE

CHASSE AU CERF ET AU DAIM


CHASSE AU CERF ET AU DAIM

Cette gravure représente la mise à mort de deux cerfs (un daim et un daguet ou jeune cerf) par une troupe de chasseurs à pied ou à cheval. Une légende en latin lui est associée :  » Grâce aux chiens, l’on fatigue les cerfs [et les daims] rapides à travers les prairies découvertes ; puis on les frappe du fer pointu des lances.  » L’œuvre témoigne d’un mode de chasse en vogue durant le Moyen-Age et la Renaissance. Le « houraillement » consiste en une grande battue menée à pied à l’aide de chiens « hourets » afin de rabattre le gibier vers une enceinte au sein de laquelle le gibier est tiré. La gravure reprend la composition d’un artiste originaire de Bruges, Jan Van der Straet dit Stradanus. Pour des tentures destinées aux Médicis, ce dernier dessine – avec force détails – les modes de chasse et de pêche en faveur à son époque. Les chasses mettent en scène la poursuite d’animaux européens (ours, lapins, perdrix…), exotiques (léopards, éléphants, singes…), mais également fantastiques (dragons, satyres, monstres aquatiques…). Le travail de Stradanus est repris dans un recueil intitulé Venationes ferarum avium piscium, dont la première édition – dédicacée à Côme de Médicis – paraît chez Philippe Galle (Anvers) en 1578. Popularisés par la gravure et repris par Antonio Tempesta (1555-1630), les modèles de Stradanus constituent un important répertoire iconographique. Ils connaîtront une grande postérité, notamment auprès des lissiers, faïenciers et porcelainiers.

A propos

Chasse au cerf et au daim - Philip GALLE (1537-1612), d’après Jan VAN DER STRAET (1523-1605) - Flandres, vers 1585 - Gravure sur cuivre, 28,2 x 21 cm - Inv. 61 340

Partager

L’actualité du Musée



 
close-link